Créer un site internet

Les enjeux de la course

Dimanche se tiendra le Grand Prix d’Espagne. Comme lors de chaque course, certains pilotes seront particulièrement à suivre. Petite revue d’effectif.

Commençons par le haut du tableau, avec Sebastian Vettel. Vainqueur à Bahreïn, l’Allemand voudra confirmer et augmenter son avance sur Kimi Räikkönen, seul pilote semblant capable de lui résister. Très régulier depuis le début de saison, Lewis Hamilton voudra lui franchir un palier dans ses performances pour ne pas accumuler un retard qui serait déjà trop important. Inconstants, Fernando Alonso et Mark Webber doivent eux se ressaisir après un Grand Prix de Bahreïn décevant, bien qu’ils n’y furent pour rien.

En bas, ils sont plusieurs sous pression. Et notamment deux débutants, Valtteri Bottas et Esteban Gutiérrez. Avec toujours aucun point et plusieurs éliminations en Q1, ils ont du mal à rentrer dans le monde de la F1, même si leurs voitures ne sont pas au niveau de performance espéré. Jean-Éric Vergne doit aussi se relancer, après deux courses guère brillantes. Enfin, Adrian Sutil, qui ne compte que six points malgré une voiture très prometteuse, espère enfin concrétiser en course ses bonnes performances lors des essais.

Grosses satisfactions du dernier grand prix, Romain Grosjean et Paul di Resta auront à cœur de montrer que ce n’était pas qu’un coup dans l’eau. Max Chilton, lui, souvent raillé par ses détracteurs qui l’accusent de bénéficier des moyens financiers de son père pour obtenir un volant, a réduit l’écart avec Bianchi sur le circuit de Sakhir. Il faut confirmer à Barcelone, même si ce sera difficile : il bénéficiera d’une séance d’essais libres en moins, puisqu’il laissera son volant à Rodolfo Gonzalez le vendredi matin.

Pour tout ça, vous savez quoi faire dimanche, entre 14h et 16h !

(suivez la course en direct sur Sport24, c’est Louis qui commente !)

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site