La grille de départ

On ne les attendait pas et pourtant elles sont encore là. Elles, ce sont les deux Mercedes, qui monopoliseront la première ligne sur la grille de départ du Grand Prix d’Espagne, dimanche à 14h00. Nico Rosberg a en effet obtenu la pole position, sa deuxième consécutive, au terme d’une séance que les Mercedes ont dominée de A à Z, réalisant le meilleur temps en Q1 et en Q2 par Lewis Hamilton.

Les Mercedes un ton au-dessus
Seule écurie capable de passer sous les 1’21’’, Mercedes s’offre donc une première ligne 100% argentée, avec Nico Rosberg devant Lewis Hamilton. L’Anglais échoue à 0’’154 de son équipier, mais était toutefois satisfait à l’issue de la séance : «C’est un super résultat pour tout l’équipe, mais il faut rester prudent». Il faut dire que Mercedes n’a encore jamais confirmé ses pole positions, la faute à une consommation de pneus trop importante.

Derrière les deux équipiers se trouvent les deux adversaires pour le titre mondial, à savoir Sebastian Vettel (3e, +0’’336) et Kimi Räikkönen (4e, +0’’459). Connaissant les problèmes de pneus dont sont victimes les Flèches d’argent, ils sont favoris pour la victoire demain. Mais attention à Fernando Alonso, seulement cinquième devant son public et qui aura à cœur de faire une grande course pour récompenser ses très nombreux fans. Parmi les déceptions, notons la huitième place de Mark Webber et la performance d’ensemble des McLaren : si Sergio Pérez a réussi à se hisser en Q3 (9e, +1’’351), Jenson Button soit lui se contenter de la septième ligne, qu’il partagera avec Adrian Sutil.

Espoirs déçus pour Vergne
Déception aussi pour les Tricolores : Romain Grosjean doit se contenter du septième temps après avoir commis une erreur dans sa seconde tentative de tour rapide. Jean-Eric Vergne, dans le top 10 tout au long des trois séances d’essais libres, s’élancera finalement depuis la douzième place, juste derrière son équipier qu’il avait pourtant dominé depuis vendredi matin. Enfin, Jules Bianchi, 20e, a certes battu son équipier, mais il n’a rien pu faire face à van der Garde. Le réveil du pilote néerlandais ne fait pas les affaires de Charles Pic, qui partira dernier.

La grille de départ :

        Q1 Q2 Q3
1 N. Rosberg Mercedes 1:21.913 1:21.776 1:20.718
2 L. Hamilton Mercedes 1:21.728 1:21.001 1:20.972
3 S. Vettel Red Bull Renault 1:22.158 1:21.602 1:21.054
4 K. Räikkönen Lotus-Renault 1:22.210 1:21.676 1:21.177
5 F. Alonso Ferrari 1:22.264 1:21.646 1:21.218
6 R. Grosjean Lotus-Renault 1:22.613 1:21.998 1:21.308
7 M. Webber Red Bull Renault 1:22.342 1:21.718 1:21.570
8 S. Pérez McLaren-Mercedes 1:23.166 1:21.790 1:22.068
9* F. Massa Ferrari 1:22.492 1:21.978 1:21.219
10 P. di Resta Force India-Mercedes 1:22.663 1:22.019 1:22.233
11 D. Ricciardo Toro Rosso-Ferrari 1:22.905 1:22.127  
12 J.-É. Vergne Toro Rosso-Ferrari 1:22.775 1:22.166
13 A. Sutil Force India-Mercedes 1:22.952 1:22.346
14 J. Button McLaren-Mercedes 1:23.166 1:22.355
15 N. Hülkenberg Sauber-Ferrari 1:23.058 1:22.389
16 V. Bottas Williams-Renault 1:23.260  
17 P. Maldonado Williams-Renault 1:23.318
18 G. van der Garde Caterham-Renault 1:24.661
19* E. Gutiérrez Sauber-Ferrari 1:23.218 1:22.793  
20 J. Bianchi Marussia-Cosworth 1:24.713  
21 M. Chilton Marussia-Cosworth 1:24.996
22 C. Pic Caterham-Renault 1:25.076

107% Q1 : 1:27.438

En vert, les pilotes obtenant leur meilleure position sur la grille

* Pilote pénalisé de trois places sur la grille pour avoir ralenti un adversaire lors des qualifications

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×