Explications : Les qualifications

Le système actuel de qualifications est en place depuis la saison 2006. Il se compose de trois phases (Q1, Q2 et Q3) et n’a subi quasiment aucune évolution. En effet, seules les durées des trois phases ont été modifiées, en 2008. Suite au départ de HRT, à l'issue de la saisons 2012, nouvelle modification, concernant le nombre d'éliminés en Q1 et Q2.

La phase Q1

Elle concerne tous les pilotes. Ces derniers ont vingt minutes (initialement quinze) pour effectuer le nombre de tours rapides qu’ils désirent. À l’issue de ces vingt minutes, les six moins bons temps, allant du 17e au 22e, sont éliminés de la qualification. Ils occuperont sur la grille de départ les positions qui sont les leurs à la fin de Q1 (sauf pénalité). Depuis 2011, tout pilote doit réaliser un temps inférieur à 107% du meilleur chrono réalisé en Q1. Sans cela, il n’est pas autorisé à prendre le départ le lendemain. Quant aux dix-sept premiers, leurs temps sont remis à zéro, et ils accèdent à Q2.

Si plusieurs pilotes n'ont effectué aucun tour chronométré, ils sont rangés par ordre croissant de numéro. En revanche, un pilote ayant amorcé un tour lancé, sans l'avoir terminé, sera classé devant un pilote n'en ayant commencé aucun, et ce même si son numéro est supérieur. Cette règle s'applique aux trois phases, Q1, Q2 et Q3.

La phase Q2

Elle est identique sur le principe à Q1. En revanche, elle dure moins longtemps, seulement quinze minutes. De plus, la règle dite des 107% n’est plus appliquée : accéder à Q2 implique obligatoirement la présence de la monoplace le lendemain sur la grille. Là encore, les pilotes sont rangés suivant leur meilleur tour, et les pilotes classés de la 11e à la 16e place sont à leur tour éliminés ; leur classement au cours de cette phase sera leur position sur la grille (sauf pénalité, encore). À nouveau, les temps sont réinitialisés, et les dix plus rapides vont en Q3.

La phase Q3

Encore une fois, il faut faire le tour le plus rapide. Mais en seulement dix minutes (contre quinze en 2006). Par ailleurs, les voitures ne pouvant plus être modifiées entre le samedi et le départ du grand-prix, cette séance s’effectue avec une voiture en condition de course (pneus, réglages aérodynamiques, etc.), à l’exception de l’essence. Les ravitaillements étant en effet interdits en course depuis 2010, la Q3 s’effectue à vide. À la fin des dix minutes, les pilotes sont à nouveau une fois classés par chrono, et ils occuperont cette place sur la grille le lendemain, sauf pénalité.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site