Créer un site internet

Le jour où... Jos Verstappen a obtenu son premier podium grâce à Michael Schumacher

Jos Verstappen est un pilote hollandais, né le 4 mars 1972, et qui a pris part à cent-sept grands prix, obtenant dix-sept points, et grimpant deux fois sur le podium.

Le 14 août 1994 a lieu, sur le circuit du Hungaroring,  le Grand Prix de Hongrie, dixième manche de la saison. Comme d’habitude, Schumacher est en tête, devant les deux Williams de Hill et Coulthard, et une fois de plus il porte à lui seul son écurie Benetton : il en a inscrit l’intégralité des points, et Verstappen, son jeune coéquipier, n’est que douzième sur la grille.

verstappen1994.jpg

Pourtant, dès le premier tour, le pilote hollandais gagne trois places. Bien qu’il soit dépassé par Alesi, il prend l’avantage sur Blundell et profite de l’accrochage entre les Jordan et Katayama ; le voilà neuvième. Il occupe cette position jusqu’aux premiers ravitaillements, perdant toutefois un temps conséquent sur Schumacher, lancé dans un cavalier seul : vingt secondes après six tours, quarante-deux après treize tours. Il remonte huitième au dix-neuvième passage, avec l’arrêt de Brundle, puis ravitaille au vingt-septième tour. A sa sortie, il est huitième, derrière Brundle et Alesi, mais Blundell, alors cinquième, doit encore s’arrêter. Il a donc gagné deux places aux stands, aux dépens de Frentzen et Panis. Berger, alors troisième, ravitaille à son tour peu avant la mi-course et Verstappen entre virtuellement dans les points. Après son second et ultime arrêt, accompli au cinquante-deuxième tour, il ressort sixième, devant la Ferrari de Berger, et tient donc sa place dans les points. Mieux encore, Coulthard, alors troisième, puis Alesi, remonté quatrième, abandonnent consécutivement. Jos Verstappen récupère alors la quatrième place, à quinze secondes de Brundle, et à plus d’un tour de Schumacher. Soudain, en toute fin de course, la McLaren de Bundle apparaît en difficulté. Verstappen n'est toujours qu'à une quinzaine de secondes derrière, mais classé à un tour : Brundle en effet est toujours dans le même tour que l’homme de tête. Et quand, enfin, Brundle abandonne, c'est dans l'ultime boucle… L’anglais aura donc achevé soixante dix-sept tours, soit autant que Verstappen, qui sera toutefois classé derrière, car ayant achevé son soixante dix-septième tour après la McLaren. Sauf que Schumacher a été prévenu des ennuis de Brundle, et, juste avant de conclure son grand-prix, il laisse Verstappen se dédoubler ; ce-dernier accomplit alors soixante dix-huit tours, et obtient ainsi le premier podium de sa carrière, pour sa sixième course.

Quinze jours plus tard, en Belgique, Verstappen obtiendra le second et ultime podium de sa carrière, achevée en 2003 après des passages dans des écuries de second plan.

Le classement de la course

        Grille Tours Retard Points
1 M. Schumacher Benetton 1 77 1:48:00.185 10
2 D. Hill Williams 2 77 +20.8 6
3 J. Verstappen Benetton 12 77 +70.3 4
4 M. Brundle McLaren 6 76 +1 tour 3
5 M. Blundell Tyrrell 11 76 +1 tour 2
6 O. Panis Ligier 9 76 +1 tour 1
7 M. Alboreto Minardi 20 75 +2 tours  
8 É. Comas Larrousse 21 75 +2 tours  
9 O. Beretta Larrousse 25 75 +2 tours  
10 É. Bernard Ligier 18 75 +2 tours  
11 D. Brabham Simtek 23 74 +3 tours  
12 G. Berger Ferrari 4 72 +5 tours  
13 A. Zanardi Lotus 22 72 +5 tours  
14 C. Fittipaldi Footwork 16 69 +8 tours  
Abd. D. Coulthard Williams 3 59    
Abd. J. Alesi Ferrari 13 58    
Abd. P. Martini Minardi 15 58    
Abd. H.-H. Frentzen Sauber 8 39    
Abd. J. Herbert Lotus 24 34    
Abd. A. de Cesaris Sauber 17 30    
Abd. G. Morbidelli Footwork 19 30    
Abd. P. Alliot McLaren 14 21    
Abd. J.-M. Gounon Simtek 26 9    
Abd. U. Katayama Tyrrell 5 0    
Abd. E. Irvine Jordan 7 0    
Abd. R. Barrichello Jordan 10 0    
NQ P. Belmondo Pacific        
NQ B. Gachot Pacific        

MTC : Michael Schumacher (Benetton) : 1:20.881 (Tour 5)

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site