Le jour où… Quelques litres d’essence ont privé John Love d’un exploit retentissant

Né le 7 décembre 1924 et mort le 25 avril 2005, John Maxwell Lineham Love, était un pilote originaire de Rhodésie. Plus connu sous le nom de John Love, il a pris le départ des neuf Grands Prix d’Afrique du Sud entre 1962 et 1972, connaissant son heure de gloire lors de l’édition 1967, où il obtint ses seuls points en F1 grâce à un improbable podium.

Disputé le 2 janvier 1967, le Grand Prix d’Afrique du Sud fut la première manche de la saison 1967, dominée par les Brabham de Denny Hulme et … Jack Brabham. Ce Grand Prix fut aussi la première course disputée sur le circuit de Kyalami. Sur la première ligne se trouvaient les deux Brabham, le fondateur Jack devançant Hulme. Vinrent ensuite la Lotus de Clark, et deux Cooper : une, officielle, pilotée par Pedro Rodríguez, et l’autre, privée, entre les mains de John Love. Il faut savoir qu’à l’époque, il était fréquent que des pilotes privés ne participent qu’à certaines manches du championnat, le plus souvent dans leur pays d’origine.

Au départ, Jack Brabham se manqua et son équipier en profita pour passer. Qualifié sixième, John Surtees se retrouva troisième, devançant Clark, Love et Rodríguez.  Décidemment peu à l’aise en début de course, Brabham réalisa ensuite un tête-à-queue qui le relégua en troisième position. Il ne parvint à se défaire de Surtees et à retrouver sa seconde place qu’au vingt-et-unième tour. Un tour plus tard, Clark abandonna en raison d’une panne de son moteur. Love se retrouva alors quatrième et commença son festival.

love.jpg
Source
: f1rejects.com

Il dépassa notamment Surtees, et grimpa provisoirement sur le podium. Les choses s’animèrent à nouveau au quarante-et-unième tour : victime d’ennuis, Brabham fut contraint de rentrer aux stands. S’il parvint à repartir, ce fut avec trois tours de retard, donc il se retrouva hors course pour la victoire. Trois tours plus tard, Gurney, à la lutte avec Rodríguez et Surtees derrière Love, renonça suite à un problème de suspension.
Love occupait alors une sensationnelle deuxième place quand au cinquante-neuvième tour, l’homme de tête, Denny Hulme, dut, comme son équipier un peu plus tôt, repasser par les stands, afin de remettre du liquide de freins. Love se retrouva alors en tête, avec une avance suffisante sur Rodríguez pour se contenter de gérer, ce qu’il réalisa avec brio. Hélas, à sept tours du but, la Cooper-Climax fit un passage aux stands pour remettre de l’essence. Aussi bref que fut ce ravitaillement, il permit à Rodríguez de repasser, et le Mexicain s’imposa, John Love devant se contenter de la seconde place. Bien que ce résultat soit magnifique, être passé si près d’une victoire, la première pour une voiture privée depuis Baghetti en 1961, fut un vrai crève-cœur pour John Love.

John Love disputa le Grand Prix d’Afrique du Sud jusqu’en 1972, mais il ne parvint jamais à rééditer son exploit, ayant pour meilleur résultat une huitième place, en 1970.

Le classement de la course

        Grille Tours Retard Points
1 P. Rodríguez Cooper 4 80 2:05:45.9 9
2 J. Love Cooper 5 80 +26.4 6
3 J. Surtees Honda 6 79 +1 tour 4
4 D. Hulme Brabham 2 78 +2 tours 3
5 B. Anderson Brabham 10 78 +2 tours 2
6 J. Brabham Brabham 1 76 +4 tours 1
NC D. Charlton Brabham 8 63    
NC L. Botha Brabham 17 60    
Abd. S. Tingle LDS 14 56    
Abd. P. Courage Lotus 18 51    
Abd. D. Gurney Eagle 11 44    
Abd. J. Siffert Cooper 16 41    
Abd. J. Rindt Cooper 7 39    
Abd. M. Spence BRM 13 31    
Abd. J. Bonnier Cooper 12 30    
Abd. J. Clark Lotus 3 22    
Abd. G. Hill Lotus 15 6    
Abd. J. Stewart BRM 9 2    

MTC : Denny Hulme (Brabham) : 1:29.9

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site